AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maison du Nevada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cara Mallory
    MEMBER ▌ Scientifique.

MEMBER ▌ Scientifique.
avatar

▐ MESSAGES : 81
▐ AGE : 26
▐ WHERE ? : Nice
▐ INSCRIPTION : 05/01/2011
▐ EQUIPE : Scientifique
▐ GRADE : Chercheur

MessageSujet: Maison du Nevada   Mer 1 Juin - 21:43

Cara et John étaient sortis de la maison peut de temps après le départ d'Helen et des deux filles. Le temps du trajet jusqu'à chez la nounou, Cara repensa à la photo de la défunte femme de John. La première fois qu'elle avait vu, elle avait eu l'impression de connaitre déjà le visage. Pourtant elle n'avait jamais connu d'Amanda et encore plus décédée si jeune.

Puis au bout d'un moment alors qu'elle roulait en automatisme chercher sa fille, elle se dit que le visage d'Amanda lui ressemblait beaucoup, même un peu trop. Elle se faisait peut être des films et chercher l'espoir d'une trace de Gilliane n'importe où. A moins qu'Amanda avait fait le même séjour qu'elle et que comme tout psychopathe qui se respecte il enlevait toujours le même type de victimes. Non sa dernière hypothèse ne tenait pas, elle se souvenait de brunes, de chatains et de rousse, ainsi que de toute les ethnies.

Arrivé devant un petit immeuble à trois étages, elle se gara. C'était le sien et après avoir bien soignesement fait sa valise et celle de Galatea. Elle redescendit rejoindre John qui l'attendait cette fois au volant. Elle lui indiqua alors le chemin de la nounou pour récupérer Gilliane. Cata prévena qu'elle partait en vacance avec un collègue de travail et donc qu'elle n'amménerait pas Galatea les prochains jours. La nounou ne pu s'empêcher de faire une remarque gentille sur le "collègue". Cara ne préféra pas rentrer dans les détails.

Cara présenta sa fille à John, elle était un petit bout de chou de deux ans et demi. Elle se promenait toujours avec un doudou lapin, qui si il disparaissait devenait une affaires d'état. Blonde comme mais avec des yeux chocolat, ceux de Cole. Au début timide, Galatea fit confiance à John au bout de quelque minutes. Cara n'avait aucun doute là dessus, il était quand même père de deux petites filles.

La route vers le Nevada parut longue, surtout par le fait que Cara ne savait pas du tout où ils allaient. Galatea s'endormi au bout d'une demi heure de route et après avoir vérifié, Cara se décida à demander se qu'il lui trottait dans la tête.

-John, ma question va vous paraître bizzar et vous êtes pas obligez de me répondre, mais quand j'ai vu la photo de votre femme... Comment dire, j'ai trouvé une ressemblance ou plutôt elle me dit vraiment quelque chose. Vous connaissiez bien son passé ?

Cara se sentait mal de poser ses questions et John avait bien le droit de ne pas lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
John Kelly
    MEMBER ▌ Lieutenant.

MEMBER ▌ Lieutenant.
avatar

▐ MESSAGES : 66
▐ INSCRIPTION : 08/07/2010
▐ EQUIPE : à remplir
▐ GRADE : à remplir

MessageSujet: Re: Maison du Nevada   Mer 1 Juin - 22:22

John avait fait le trajet en se concentrant sur la suite des choses. Il était resté concentré, vérifiant de ne pas être suivi. Il reçu même en cours de route un téléphone d’Helen pour lui dire que tout allait bien pour le moment.

Alors que les filles dormaient dans la voiture, John se remémora Cara aux côtés de la photo. Il avait toujours cette image dans la tête, n’étant pas capable de sans débarrasser. Il se dit que chaque personne avait un sosie dans le monde et qu’Amanda avait maintenant une Américaine comme sosie. Il se demanda même si ce n’était pas Amanda elle-même qui l’avait mise sur la route de John. Enfin…

Au bout de trente minutes, Cara se réveilla et enchaina sa question à propos d’Amanda. John garda le silence un moment. Cara avait raison, Amanda ressemblait trop à Cara pour ne pas être une coïncidence. Cependant, il ne fallait pas être trop hâtif sur les conclusions.

John garda à nouveau le silence à un point tel que Cara détourna le regard et abandonnait l’idée de recevoir une réponse de John. Finalement, il s’exécuta :

- Je connais parfaitement le passé d’Amanda pour être sûr qu’elle n’a jamais été enlevée par des kidnappeurs.

John dépassa un véhicule sur l’autoroute en disant cela. Il enchaina :

- Elle aurait senti le danger bien avant que cela arrive. Certes, elle n’avait pas suivi d’entraînement étant adolescente, mais vous savez Cara, il y a des choses que les gens possèdent d’instinct. Tenez, regardez ma sœur Helen, je plaints celui qui essaie de la prendre en otage lors d’un vol de banque. Elle serait capable d’éliminer 5 bandits sans éraflure.

Plus John réfléchissait, plus il commençait à douter :

- Cependant, il est vrai qu’il y a une partie de son passé qui est plutôt obscur. Amanda est Canadienne, tout comme moi. Par contre, si je me souviens bien, elle a été adoptée. Lors de son inscription à l’armée, il y a eu une question qu’elle n’a pas pu répondre à cause de sa génétique. Je n’y ai jamais fait allusion depuis cette journée. Mais, maintenant que vous en parlez, elle a été adoptée, un point qui m’avait échappée.

John se fit maintenant dépasser à son tour par une voiture qui roulait très vite. Il jeta un petit coup d’œil dans le rétroviseur pour voir que la fille de Cara dormait à poing fermé. Il s’agissait d’un réflexe de parents de devoir surveiller la sécurité des enfants sous sa protection. Il ajouta :

- Si vous pensez qu’il s’agit de votre sœur jumelle, oubliez ça, Amanda est plus âgée que vous de quelques années. Si vous faites allusion à la cicatrice au cou, sachez qu’il s’agit d’un coup de couteau d’un taliban qu’Amanda à su faire payer par la suite. Il y avait de nombreuses cicatrices sur son corps mais, vous savez Cara, Amanda et moi ne faisions pas un métier sans risque. Je pourrais vous nommer toutes les cicatrices, leurs provenances et leurs douleurs.

John regarda le niveau d’essence, il était encore bon pour 200 kilomètres au moins. Il ajouta :

- Si vous pensez déjà avoir vu Amanda, il ne suffit que de vous regardez dans le miroir pour la voir. Je suis certain qu’elle n’a jamais fait du tort à ceux qui n’en méritaient pas, donc il est im-pos-si-ble qu’elle soit été une de vos tortionnaires. Mais, au fond de cette histoire, la ressemblance entre ma femme et vous est frappante, mais il s’agit peut-être que d’une coïncidence.

John disait cela mais il n’y croyait pas vraiment lui-même. Il tentait de se convaincre en disant que le seul lien entre Amanda et Cara était leur ressemblance physique.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
    MEMBER ▌ Scientifique.

MEMBER ▌ Scientifique.
avatar

▐ MESSAGES : 81
▐ AGE : 26
▐ WHERE ? : Nice
▐ INSCRIPTION : 05/01/2011
▐ EQUIPE : Scientifique
▐ GRADE : Chercheur

MessageSujet: Re: Maison du Nevada   Ven 3 Juin - 9:50

-Oui c'est sans doute une coincidence. J'ai tellement envie de savoir si d'autres filles au pu s'en sortir et ne pas être briser comme ils le voulaient.

Cara regarda le paysage autour d'elle, on été loin des pleines verdoyante du colorado, on commençait à approcher la zone désertique des USA et la chaleur avec. Elle se glissa dans la voiture pour retirer le petit gilet en coton de Galatea. Elle en aurait pas besoin vu le climat. Cara resortit de la voiture et se surpris à observer John. Il était allé payer pour l'essence, elle reconnaissait la démarche militaire qu'il avait, elle avait eu l'habitude avec son père et Malik.

Pourquoi John lui faisait autant d'effet ? Peut être parce qu'il avait été le seul à l'écouter, à la croire surtout, qu'il n'avait pas peur de ses cicatrices. Elle avait envie de croire qu'il était tomber son sous charme. Quand il l'avait embrassé dans la ruelle, elle avait été parcourue d'une douce sensation qu'elle n'avait pas contrôlé.

Cara s'aperçut que plusieurs regard se posait sur elle. C'est vrai qu'elle portait un pull, même léger, à manche longue dans un endroit où tout le monde était au minimum en tee shirt. Elle baissa les yeux pour véréfier que l'on ne voyait pas ses cicatrices et passa également la mains à son cou, on aurait pu les sentir mais pas les voire.

John revint à la voiture et lui dit qu'il restait encore un bon moment de route. Elle rentra et s'attacha. Galatea était maintenant bien réveillé et Cara lui donna un jouer pour qu'elle ne voit pas le temps passer.

Cara regarda de nouveau John concentrait sur la route, devait elle lui dire se qu'elle ressentait ? Et si se n'était qu'un passage, qu'en faite ça ne soit que de l'admiration qu'elle avait pour lui et comme une petite fille elle se croirait interessé par lui. Il était fixé sur la route et elle ne su pas combien de temps elle était rester à le regarder. Il ne fallait sans doute pas qu'elle espère, il était encore torturer par la mort de sa femme.

Le temps passa assez rapidement aprés l'arrêt pour l'essence. Ils arrivèrent en ville et birfurqua vers les petites co propriété qui avait leurs propre système de sécurité. Quand il passa la barrière, l'homme de la sécurité la raegarda comme si il avait vu un fantôme, elle ne préféra pas le relevait. Toute les maisons se ressemblait et Cara perdu vite ses repères, en même temps elle en chercher pas vraiment. La voiture s'arrêta devant une maison où des que John sortit de la voiture fut assailli par ses deux filles.

Cara descendit de voiture avec Galatea dans les bras. Elle la posa par terre et sur le coup Galatea resta accroché à sa jambe. Il y avait eu beaucoup de nouvelles choses aujourd'hui. Les filles de John prirent très vite Galatea et cette dernière s'élança ensuite dans la maison pour jouer avec ses deux nouvelles copine. John arriva à ses côtés, elle le regarda mais pas comme n'importe qui. Elle sursauta quand elle entendit Helen arrivait près d'elle, avait elle vu le regard qu'elle avait pour John ?

-Je vais rentrer les valises.
Revenir en haut Aller en bas
John Kelly
    MEMBER ▌ Lieutenant.

MEMBER ▌ Lieutenant.
avatar

▐ MESSAGES : 66
▐ INSCRIPTION : 08/07/2010
▐ EQUIPE : à remplir
▐ GRADE : à remplir

MessageSujet: Re: Maison du Nevada   Ven 3 Juin - 14:49

La route avait été longue à leur arrivée, le soleil était sur le point de se coucher. C'était du moins le paysage que le ciel laissait paraître lorsque John descendit de la voiture pour accueillir ses filles. Aussitôt que ces dernière aperçurent Galatea, les trois comparses disparurent dans la maison et Helen vit son entrée. Elle fit un petit signe à John alors que Cara lui dit qu'elle s'occupait des valises.

John s'approcha de sa soeur pour lui parler:

- John, si jamais tu échoues cette fois, je serais vraiment déçue

- Ne t'inquiète pas Helen, dès demain nous irons à la caverne


En guise de réponse, Helen lui donna une tape derrière la tête qui fut assez bruyante. Elle ajouta:

- Tu sais très bien ce que je veux dire... Ça fait plus de trois ans maintenant... oublie

Helen se rendit à la voiture pour aider Cara et lui fit un jolie sourire de bienvenue. Elle s'empara de deux valises, laissant l'autre pour Cara. John, toujours surpris par la réaction de sa soeur, ne put que rester là, à regarder passer les deux femmes devant lui.

En entrant dans la maison, Helen alla rejoindre les filles, leur disant qu'il était l'heure d'aller au lit. John consulta sa montre et il était maintenant 21:00 passé. John s'occupa de ses deux filles alors que Cara s'occupait de la sienne. Les trois enfants allaient pouvoir dormir dans la même chambre, étant donné le nombre restreint de pièce dans la maison.

Après que John eut raconté une histoire aux trois enfants et que les filles dormaient, John allait s'assoir dans le salon alors qu'Helen finissait de ranger les assiettes que les filles avaient pris pour le repas. John bailla en consultant sa montre à nouveau, 21:15. Il est vrai que la journée avait été rude. En pensant cela, Helen vint poser ses deux mains sur les épaules de son frère avant de lui donner un baiser sur sa tête. Elle lui annonçait qu'elle était épuisée et qu'elle allait se coucher. Elle souhaita le bonsoir à Cara également avant de disparaître dans la deuxième chambre à l'étage.

Maintenant, John était à nouveau seul avec Cara. Après le départ d'Helen, John dit à Cara:

- Vous allez pouvoir prendre la troisième et dernière chambre au sous-sol. Les deux chambre d'en haut sont occupées et la troisième se trouve au sous-sol. Ne vous inquiétez pas, elle est bien aménagée. Je dormirais sur le divan ici

John se pencha pour saisir son verre d'eau. Il en prit une bonne gorgée avant de la déposer à nouveau:

- Il y a quelque chose que vous voudriez me dire avant que je passe une nuit blanche à consulter les cartes de la région?

John n'avait pas employé de ton agressif. Il était le soldat qui venait en aide à la femme en détresse, il était donc le plus complaisant possible. Cependant, il avait toujours ce nuage noire qui planait dans sa tête, celui qui lui rappelait que Cara était le sosie de sa femme. Cette idée ne faisait que le hanter depuis leur départ du SGC
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
    MEMBER ▌ Scientifique.

MEMBER ▌ Scientifique.
avatar

▐ MESSAGES : 81
▐ AGE : 26
▐ WHERE ? : Nice
▐ INSCRIPTION : 05/01/2011
▐ EQUIPE : Scientifique
▐ GRADE : Chercheur

MessageSujet: Re: Maison du Nevada   Dim 5 Juin - 15:04

Cara avait passé le reste de la soirée à suivre tranquillement le mouvement. Elle avait ensuite couché sa fille et bordé John arriva pour lire une histoire aux filles. Elle s'endormit rapidement et remercia pour le début de ces vacances. Cara ne pu s'empêcher de revenir un onstant à la réalité. Tout cela n'était qu'une façade et elle ne voulait pas blesser sa fille.

Elle bifurqua vers la salle de bain pour se débarbouiller un peu. Juste avant elle avait jeté un légé coup d'oeil vers John. Il était toujours en train de coucher ses filles, un peu plus récalcitrante que Galatea. Cara se passa de l'eau sur le visage et se lava les dents. Elle détacha également ses cheveux et retira la première couche de vêtement. Elle se regarda dans le miroire en débardeur. Les cicatrices blanches serpentaient sur ses bras, son cou et sur le début de sa poitrine. Sans elles, Cara se disait qu'elle aurait peut être eu plus d'aventure amoureuse.

Avant de sortir elle hésita à remettre son haut, mais au dernier moment elle ne le prit qu'à la main. John avait du voire bien plus pire dans sa vie de militaire et ils en allaient sans doute découvrir pires au file de l'enquête.

Elle descendit dans le salon et vit que John n'était toujours pas redescuendu. Elle alla s'asseoir sur le canapé en attendant. Au bout de quelques minutes Cara entendit John dans les escaliers. Elle se retourna pour lui faire face. Helen arriva à son tour dans la piéce et elle adressa à son frère et à Cara un bonne nuit. Cara lui répondit avec le sourir, de nouveau seule avec John, elle sentit l'atmosphère de la piéce changé, en bien ou en mal elle n'aurait su le dire.

John lui indiqua ou elle allait dormir. C'est avec un sentiment de déception qu'elle aquiéça. Pendant la journée elle avait essayé de lancerr des signes pour savoir si elle avait une chance. Toutes ses tentatives avaient été vaines et elle avait fini par croire que jamais rien ne se produirait. Alors qu'elle se levait pour aller dans la chambre que John lui avait indiqué, ce dernier l'interpella.

Devait elle lui dire se qu'elle ressentait et comment faire surtout ? Après une seconde d'hésitation elle se lança.

-Je ne sais comment vous le dire et surtout se qui va se passer aprés. Depuis le début de cette aventure j'ai de plus en plus l'impression que vous m'attirez. Je sais que vous êtes toujours en deuil d'Amanda et je comprendrais si ce n'est pas réciproque.

Voyant aucune réaction sur le coup elle ajouta.

-C'est rien du tout, peut être n'est ce pas réelle, essaya t'elle de se rattrapper.
Revenir en haut Aller en bas
John Kelly
    MEMBER ▌ Lieutenant.

MEMBER ▌ Lieutenant.
avatar

▐ MESSAGES : 66
▐ INSCRIPTION : 08/07/2010
▐ EQUIPE : à remplir
▐ GRADE : à remplir

MessageSujet: Re: Maison du Nevada   Mar 7 Juin - 15:36

John écouta toutes les paroles de Cara. Elle venait, sans le savoir, de lancer une tempête dans la tête de John. Lui aussi avait commencé à avoir des sentiments pour la scientifiques, cependant, ça aurait été plus facile pour lui si Cara n’éprouvait rien pour le militaire. Dans ce cas précis, il aurait été plus facile pour lui d’essuyer un refus catégorique, plutôt qu’une approbation de Cara.

Avec tout ce qui se passait dans sa vie, John était… pas pétrifié, mais craintif de retourner dans ce genre de relation. N’avait-il pas connu une énorme douleur suite à la mort d’Amanda? Ne l’avait-il pas abandonné, laissé mourir seule alors qu’il était au loin? Un deuil d’une personne qu’on aime était une chose difficile à faire, mais un deuil d’une personne qu’on aime et que l’on a laissé seule le jour de sa mort, c’était pratiquement insurmontable, même pour le militaire que John était.

John était un soldat bien formé. Il avait été entraîné à réagir rapidement à chaque situation, à réfléchir à toutes les solutions possibles pour réussir chacune des situations à laquelle il faisait face. Mais cette situation précise, John avait beau réfléchir, il ne trouvait aucune issu à laquelle il en sortirait indemne, il allait devoir être écorché, peut-être son choix. Et puis après, pourquoi réfléchir. N’avait-il pas reçu une réprimande de sa sœur pour l’avoir trop fait trop souvent.

En guise le réponse, John saisit le bras de Cara et il l’attirait vers lui. Toujours sans réfléchir, il posa sa bouche sur la sienne et il l’embrasse. Par contre, ce n’était pas comme dans la ruelle, un baiser pour contrer les apparences. Cette fois-ci, ce baiser était plus véridique, plus pur. Le corps de John se raidit à ce baiser, chose qu’il n’avait pas connu depuis plusieurs années. Il n’avait pas oublié ce que c’était d’embrasser une femme, mais il avait oublié ce que c’était d’en ressentir quelque chose.

John quitta doucement l’emprise de Cara, mais il la tenait toujours dans ses bras. Il se sentait bien, à nouveau. Il ne s’agissait pas d’une trahison pour Amanda. Il s’agissait plutôt d’une continuité de la vie. Sa femme n’aurait pas voulu voir son mari triste et sombre éternellement. John allait devoir se remettre à revivre un jour ou l’autre et c’était peut-être Cara qui avait réponse à ce problème.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
    MEMBER ▌ Scientifique.

MEMBER ▌ Scientifique.
avatar

▐ MESSAGES : 81
▐ AGE : 26
▐ WHERE ? : Nice
▐ INSCRIPTION : 05/01/2011
▐ EQUIPE : Scientifique
▐ GRADE : Chercheur

MessageSujet: Re: Maison du Nevada   Mer 8 Juin - 0:45

Cara avait au début paniqué, se lancer comme ça n'était pas dans ses habitudes. En plus venait elle peut être de corrompre la bonne entente pour la mission. Que se passerait il si John la repoussait, pourrait elle encore le regarder en face ?

Cara s'apprêtait à partir pour se réfugier au sous sol comme si rien ne c'était passé, qu'elle sentit John lui attrapper le bras avec douceur. Ses yeux se plongèrent alors dans les siens et elle se détendit d'un coup. Comme au ralentit, elle sentie qu'il la poussait vers lui ainsi que ses lèvres près des siennes. Elle ne résista pas et se laissa emporter dans la situations.

Le contact avec ses lèvres fit parcourir une onde de chaleurs dans tout son corps. Jamais elle avait ressentit ça, même avec Cole. Elle ne se poser pas les questions habituels du genre : il est sans doute en train de toucher mes cicatrices, si il va plus loin que va t'il penser des marques. Non, Cara ne se posait pas ces questions, elle se laissait tout simplement aller.

Quand John interrompis son baiser, elle resta un moment dans la position les yeux fermer, comme si elle avait peur de les ouvrir et de s'appercevoir que ce n'était qu'un rêve. Au bout de quelques secondes qui avaient être une éternité, elle ouvrit les yeux et afficha un sourire de contentement. Elle n'avait sans doute pas sourit comme cela depuis trés longtemps. Elle regarda John, lui aussi avait l'air de quelqu'un à qui on avait enlevé un grand poid.

Chacun allait sans doute aider l'autre à refermer les veilles blessures que la vie leurs avait infligé. Elle avait droit d'être heureuse et de former une famille presque normale avec sa fille. Depuis combien de temps regardait elle John ? Elle n'en avait pas tenue le compte.

-Pourquoi avais tu décider de passer une nuit blanche ?

C'était bizzar comme question mais franchement comment faire pour passer à la suite et surtout pour rien casser. Quoi qu'ils adviennent, elle suivrait le mouvement car elle avait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison du Nevada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison du Nevada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate SGC :: Hors SGC :: En dehors de Colorado Springs-
Sauter vers: