AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un voisin à la rescousse [Cameron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mackenzie Appleton
    MEMBER ▌ Scientifique.

MEMBER ▌ Scientifique.
avatar

▐ MESSAGES : 1613
▐ AGE : 28
▐ ID :
▐ INSCRIPTION : 28/12/2008
▐ EQUIPE : SG-2
▐ GRADE : Scientifique

MessageSujet: un voisin à la rescousse [Cameron]   Sam 14 Aoû - 2:12

  • C’est dimanche et que font les américains et bien en général il le passe en famille, soit ils vont voir leur parents, ou bien leur enfants ou encore leur petits enfants cela dépend de l’âge. Quoi d’autre de typique c’est que la maman fait la cuisine, elle prépare des gaufres ou des pancakes, quoi d’autres des œufs (au plat ou brouillés selon les envies de chacun) sans oublié le bacon grillé et les pommes de terres. Ajouté à cela un bon jus d’orange pressé du café ou du chocolat chaud tout ceci autour d’une tables bien garnit avec des fleurs fraichement cueillit le matin disposé dans un vase au milieu de la table. Et oui en fait le dimanche est un jour de repos pour tout le monde sauf pour les mamans. L’après midi cela se déroule que on fait des jeux en famille, on entraine les garçons au baseball ou au basket, on fait du vélo et on joue à la poupée avec la petite fille, bref une journée heureuse et paisible.

    Bon moi je suis anglaise déjà et j’ai que 24 ans donc je ne suis pas encore mère de famille pourtant j’aimerai bien l’être alors ma journée est totalement différente. Je commence par me lever pas très réveillé, je descends les marches de l’escalier avec difficultés puis je décongèle des gaufres, fait chauffé l’eau de mon café et prend une brique de jus d’orange Tropicana je dispose tout dans un plateau et je vais dehors avec le journal qui a été déposé devant ma porte un peu plus tôt dans la matinée. Je passe la matinée à profité de l’air frais. C’est l’un de mes moments préférés car passé la semaine enfermé dans les sous sols d’une base sans fenêtre et sans lumière du jour et ben le week end on veut en profité. Je remonte dans ma chambre, enfilé une tenue de sport, je prend mon tapis je l’installe dans mon jardin et je commence ma séance de yoga, j’aime cela détend, on a l’esprit zen. A 11 heures le coup de fils traditionnel de ma mère qui me demande ma semaine qu’est ce que j’ai fais, c’est quand que je rencontre un charmant garçon et à quand le mariage bref les questions classiques qu’une mère pose à sa fille. Bon il était temps de prendre une bonne douche, l’avantage d’avoir une maison toute moderne que je vais garder pendant pas mal d’année c’est que j’ai pu installer tout les derniers équipements j’ai donc un jacuzzi et ça j’en profite beaucoup, après du yoga et un bon bain ou j’en ais profité pour faire un masque du visage. Et oui le week end j’ai largement le temps de me détendre. J’enfile un jean et un petit top et j’attache mes cheveux car j’ai envie de personnalisé ma maison. J’ai envie d’accroché ces tableaux que j’avais repéré dans une boutique à la sortie de la ville mais je ne savais pas trop ou les mettre et moi et le bricolage on a jamais été très bon amis ; En plus il fallait que je bouge des meubles. Je met la musique à fond, on commence par du Katy Perry pour se motiver, je tente de bouger le buffet, je pousse de toute mes forces il n’a pas bougé d’un pouce.

    Dommage que mon père soit si loin il m’aurait été très utile dans ces cas là. Et puis là une ampoule s’alluma au dessus de ma tête j’avais mon voisin super séduisant qui m’avait aidé lorsque j’étais arrivée quelques semaines auparavant. Peut-être il serait de nouveau disponible. Je couru jusqu'à chez lui de peur qu’en quelques secondes il trouve un super truc à faire. Je frappe et j’affiche mon plus sourire.

    « Salut, tu te souviens du moi, je suis ta voisine Mackenzie, tu m’a aidé l’autre fois pour le déménagement et vue que tu as l’air plutôt d’être un homme fort et musclé je me suis dis que tu pourrai m’aidé à bougé des meubles et décoré ma maison. Ça te dis ? et je t’invite à diner ce soir.»

Revenir en haut Aller en bas
Cameron Mitchell
    MEMBER ▌ Lieutenant-Colonel

MEMBER ▌ Lieutenant-Colonel
avatar

▐ MESSAGES : 253
▐ WHERE ? : Quelque part par là...
▐ COTE COEUR : Côté quoi?
▐ ID :
▐ INSCRIPTION : 05/07/2010
▐ EQUIPE : SG-1
▐ GRADE : Lieutenant-Colonel

MessageSujet: Re: un voisin à la rescousse [Cameron]   Sam 14 Aoû - 3:42

    Elle me regardait avec un drôle d’air. Est-ce que je la connaissais ? Pas le moins du monde. Est-ce qu’ELLE me connaissait ? Visiblement oui. Elle semblait attendre une réponse à une question que je ne connaissais pas non plus. Bon si on continuait à se regarder comme deux ronds de flan pendant des heures on n’était pas sortis de l’auberge. Elle ouvrit alors la bouche, surement pour me reposer sa question mais la voix qui sortit de ce corps était plus que pas du tout accordée. La voix de Louis Prima dans un corps de femme.

    « When the end comes I know, there was just a gigolo's, life goes on without me. I 'm just a gigolo, everywhere I go… »


    Quoi?
    J’ouvrais les yeux sur une superbe vue du plafond. Ah ouais. D’accord. J’éteignais le réveil en passant une main dans mes cheveux ébouriffés (ben ouais, faut pas s’attendre non plus à ce que je sois nickel dés le réveil). Puis passèrent dix minutes pendant lesquelles j’essayais de me rappeler de mon rêve, puis encore une autre dizaine à me dire : « Mais qu’est ce que ça peut bien vouloir dire ? ». Je ne suis pas Freud mais ce que j’ai pu comprendre n’était pas très rassurant pour ma santé mentale. Surtout le fait que je passe dix minutes à essayer de trouver une signification à un rêve complètement incompréhensible.
    Je me suis alors dit qu’un tel réveil ne pouvait que promettre une journée passablement bizarre. Et j’avais raison.
    Nous étions dimanche, autrement dit : pas de mission sur une planète inconnue à prêcher contre les Oris, en soi c’était plutôt une bonne chose, j’allais pouvoir faire ma larve toute la journée, glandouiller, dormir, manger et …dormir. Je l’ai déjà dit ? C’est pas grave, ça fera deux fois plus de « dormir » dans une journée, c’est tout bénéf. J’avais donc décidé de ne pas trop me bouger ce jour là, histoire de prendre un peu de repos, mine de rien, faire des voyages dans l’espace et combattre les méchants, c’est vachement fatiguant !
    Après un petit déj en bonne et due forme (œufs, bacon, pancakes et jus d’orange), je me préparais à une rude journée de flemmardise lorsque j’eus l’idée du siècle. Ce bon vieux Pat, un copain du lycée, ça faisait un bout de temps que je l’avais pas vu, c’était l’occasion rêvée de partager des souvenirs en buvant une bonne bière et en se lamentant sur les occasions manquées. J’appelais donc Patrick, lui donnant rendez vous chez moi d’ici une heure. Juste le temps de prendre une douche et de me raser, histoire d’être quand même présentable.
    J’en étais à la partie « rasage en serviette » lorsqu’on toqua à la porte. Le dilemme. Soit je prenais le temps de m’habiller et prenais le risque que Pat reparte, soit j’y allais habillé de ma serviette, je le faisais rentrer et j’allais me changer en toute sécurité. Mon cerveau, encore troublé par le rêve que j’avais fait, choisit la seconde option. Je cavalais dans les escaliers et ouvrait la porte.

    « T’es en avance Pat’ ! Tu…oh ! »

    Soit ce n’était pas Pat, soit Patrick avait profité de ces quelques années pour devenir une ravissante jeune femme. Une jeune femme qui parlait beaucoup et vite. Mackenzie, ma voisine, celle que j’avais aidée à déménager. Ca changeait la donne, je jetai un coup d’œil sur ma tenue plus qu’outrageuse, une simple serviette, Mack m’invitait aussi à diner ce soir. Bon. Je tachai de garder un minimum de dignité, malgré la chaleur qui envahissait mes joues. Eh oui on ne croirait pas comme ça mais je suis pas du genre à m’afficher en tenue légère devant tout le monde.
    Je regardais donc Mackenzie, vaguement gêné, hésitant un brin en tentant de connecter mes neurones.

    « Mack, oui bien sur je me souviens. »

    Un sourire naquit sur mes lèvres, tandis que je reprenais le contrôle.

    « Bon, eh bien, laisse moi juste le temps d’enfiler une tenue correcte et j’arrive ! Oh et pour le diner… ça sera avec plaisir . »

    Désolé Pat, ça sera pour une autre fois, tu ne fais pas le poids face à la jolie Mackenzie.

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Appleton
    MEMBER ▌ Scientifique.

MEMBER ▌ Scientifique.
avatar

▐ MESSAGES : 1613
▐ AGE : 28
▐ ID :
▐ INSCRIPTION : 28/12/2008
▐ EQUIPE : SG-2
▐ GRADE : Scientifique

MessageSujet: Re: un voisin à la rescousse [Cameron]   Sam 14 Aoû - 4:08

  • Le temps que son voisin se précipite à la porte, j’en profitai pour regarder le jardin. L’autre jour dans la salle d’attente du médecin, donc qui dis médecin on a le droit à tout les magazine sur la santé, la maison et le jardin cela change de chez le coiffeur ou c’est beaucoup plus intéressant on y trouve Marie-Claire, Vogue, Vanity Fair bref les magasines de modes et à ragots, et oui tout le monde le sait quand on va chez le coiffeur c’est surtout pour entendre les derniers potins de la ville, n’étant pas très grande les rumeurs vont super vite et c’est toujours amusant d’en savoir plus. Bref si j’en reviens chez le médecin, j’y allais pour renouvelé mes médicaments contre mon allergie au poils d’animaux, j’étais tombé sur cette revue qui parlait de comment reconnaitre un bon voisin et il parait alors après à croire ou pas que cela dépendait de l’état de son jardin. En effet si on tombe sur un voisin qui n’a pas de fleurs ça veut dire pas de cœur, s’il n’en prend pas soin ça veut dire que sa maison est dans un pire état, si on y trouve des f leurs fané c’est que le voisin est dépressif, s’il y a des roses c’est qu’il est romantique s’il vous offre un bouquet de fleurs avec des racines au moins on sait d’où sa vient. J’en profitai donc pour admiré tout autour de moi a quoi ressemblé le jardin de Cameron, pelouse bien entretenue, quelques fleurs et une allée superbe oui ça prouvait donc que c’était un bon voisin.

    Quand Cameron ouvrit la porte et que je vue qu’il ne portait qu’une simple serviette, je ne put qu’émettre un whaou, faut dire que bon je rend visite à mon voisin et je tombe nez à nez avec un beau goss, ce dimanche devenait plus qu’intéressant, j’avais vraiment de la chance. C’est vrai habité en dehors du centre ville dans un endroit calme on a plus de chance de tombé sur des personnes agées ou des gens mariées qui ont déjà des enfants, qu’un homme qui semble célibataire pour juste s’habillé vue l’heure déjà avancé, pas alliance donc pas de femme à l’horizon. J’adore ma vie, j’adore mon boulot et j’adore mon voisin.

    « Ah on dirait que vous attendiez quelqu’un je tombe mal peut-être, j’aurai du appelé enfin non c’est idiot j’habite à quelques secondes, bon ok je m’embrouille toute seule. »

    Bon il faut que je respire et que j’arrete d’avoir un débit de paroles aussi rapide qu’un moulin, il faut que je devienne calme, toujours garder le sourire, comme le disait sa mère il faut toujours être souriante peu importe la situation. Apparement je n’était pas la seule à ne pas être à l’aise ce qui était rassurant.

    « Une tenue correct oui ça serait mieux, car pour bricoler j’avoue que ce n’était pas la tenue la plus adéquate. Bon et bien je vous attend.»

    Oh une petite touche d’humour un peu raté, ah les blagues je devrais en lire plu souvent sur le net car j’ai du mal. J’attendit patiement qu’il descende puis je rentra chez moi.

    « Et bah voilà en faites c’est simple, j’ai réalisé que au lieu de toujours être plongé dans mon travail ou dans le shopping je devrais faire du sport, bien que porter les paquets je vous assure que ça en ait, tous ça pour dur, le buffet est trop lourd j’aimerai le mettre près d’ici pour installé ce bar à la place, que les livreurs n’ont pas eut la gentillesse de le monté et comme vous pouvez le voir, j’ai pas vraiment réussit. »


    Par terre on pouvait voir des tas de vis éparpillé, des bout de bois de tout les cotés et un début de quelques chose qui ressemble vraiment à rien enfin en tout cas pas à un bar.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un voisin à la rescousse [Cameron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
un voisin à la rescousse [Cameron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voisin Du Dessin (VDD)
» Le voisin du dessous
» Mon voisin du dessus [RP VERSION]
» Mon voisin du dessus
» Mon voisin du dessous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate SGC :: Hors SGC :: Résidences :: (M) Mackenzie Appleton-
Sauter vers: